bannière de Prairial
Rêve d'une petite fille qui voulut entrer au Carmel, de Max Ernst Rêve d'une petite fille qui voulut entrer au Carmel, de Max Ernst

Feuilleter

21 × 28 cm | 176 pages | 28 euros

Novembre 2019 | ISBN : 979-10-93699-19-6


Voici le deuxième et le plus méconnu des trois « romans-collages » de Max Ernst. Publié en 1930, ce livre suit La Femme 100 têtes (1929) et précède Une semaine de bonté (1934). Pour élaborer ce « poème visible », il a puisé à la fois dans les revues scientifiques et les romans-feuilletons du XIXe siècle. En 79 collages, il relate les cauchemars et fantasmes de Marceline-Marie, qui fait le vœu de prendre le voile après avoir été victime d’un viol le jour de sa première communion. Parodie de l’Histoire d’une âme de Thérèse de Lisieux, ce livre est à la fois une charge féroce contre une religion accusée d’asservir les âmes et les corps et une splendeur visuelle.