bannière de Prairial
Les chants de Maldoror, par le comte de Lautréamont Les chants de Maldoror, par le comte de Lautréamont

Feuilleter

19 × 26,5 cm | 246 pages | 29 euros

Octobre 2020 | ISBN : 979-10-93699-21-9


Drôle de destin que celui des Chants de Maldoror : jamais mis en vente du vivant de son auteur Isidore Ducasse (1846-1870), « comte de Lautréamont », ce livre monstre est aujourd’hui partout, mais enfoui sous les commentaires. Face à l’énigme de son lyrisme noir incessamment contrarié par l’ironie, face à son usage révolutionnaire du collage, la critique parait souvent démunie, et n’avoir d’autre ressource que l’entassement d’hyperboles.

C’est à un autre genre de lecture que vous convie cette édition, celle proposée par René Magritte avec ces 77 dessins à la plume, dont 12 en pleine page, réalisés au sortir de la seconde guerre mondiale. Le peintre belge se réinvente alors complètement, avec un « surréalisme en plein soleil » qui aux traits nets et aux aplats lisses de sa manière habituelle substitue des courbes, des tracés tremblés et vibrants. Le texte, donné ici sans la moindre note, a été soigneusement établi suivant l’édition originale de 1869.